Un bon gradebook: difficile à choisir...

Aujourd'hui, mon directeur m'a demandé de répondre à un courriel au sujet d'un choix d'un bon gradebook (carnet de notes) pour les enseignants dans nos écoles secondaires. J'ai pensé que ça ferait un bon sujet de discussion, alors voici donc ce courriel :

 
TeacherEase est un logiciel qui a été utilisé dans le passé par plusieurs enseignants de Jules-Verne. Je ne l'ai jamais utilisé personnellement ayant trouvé GradeKeeper plus facile à utiliser et aussi beaucoup plus économique. L'école a d'ailleurs l'an dernier acheté une licence pour ce logiciel au coût de 100$, valide à vie et pour un nombre d'enseignant illimité.
 
Il a un gros problème à utiliser un logiciel comme TeacherEase. La loi sur la protection de la vie privée est très claire sur les informations personnelles des élèves en C.-B.:
 

Storage and access must be in Canada

30.1  A public body must ensure that personal information in its custody or under its control is stored only in Canada and accessed only in Canada, unless one of the following applies:

(a) if the individual the information is about has identified the information and has consented, in the prescribed manner, to it being stored in or accessed from, as applicable, another jurisdiction;

(b) if it is stored in or accessed from another jurisdiction for the purpose of disclosure allowed under this Act;

(c) if it was disclosed under section 33.1 (1) (i.1). 

 
Les notes des élèves sont des informations très personnelles. La compagnie qui développe le logiciel TeacherEase est situé en Illinois, aux États-Unis
 
L'utiliser à la grandeur de notre conseil scolaire serait dont une grande violation de cette loi, à moins de demander aux parents de signer un formulaire où ils acceptent que l'information personnelle de leur enfant soit stockée sur des serveurs américains.
 
Une solution de remplacement à TeacherEase est d'utiliser Engrade.ca.  Ce logiciel est hébergé sur des serveurs canadiens, comme spécifié en haut de leur site et est totalement gratuit. Je crois que les fonctionnalités sont similaires à celle de TeacherEase. Mais encore là, ce n'est pas une solution parfaite. Voici ce que disent les termes d'utilisation:
When you upload User Content to the Services, you expressly grant to Engrade for Engrade, its affiliates, employees, agents, representatives, licensors or other third party partners, a non-exclusive, perpetual, worldwide, complete, sub-licensable and irrevocable right to quote, re-post, publish, use, adapt, translate, archive, store, reproduce, modify, create derivative works from, syndicate, license, print, sublicense, distribute, transmit, broadcast, and otherwise communicate, and publicly display or perform the User Content and to provide such User Content to any other user of the Services, or any portion thereof, in any manner or form and in any medium or forum, whether now known or hereafter devised, without notice, payment or attribution of any kind to you or any third party. You grant Engrade all licenses, consents and clearances to enable Engrade to use such User Content for such purposes. You waive and agree not to assert any moral or similar rights you may have in such User Content.
...
13. Advertising. Some of the Services are supported by advertising revenue and may display advertisements and promotions. The manner, mode, and extent of advertising on the Services are subject to change without notice.
 
Bref, engrade.ca est peut-être une solution acceptable, mais la compagnie mère est américaine, alors propriétaire des données. Sans compter qu'elle peut utiliser les données d'usager pour faire ce qu'elle veut avec (pas les données des élèves, notes et tout, seulement les données d'usager).
 
Une solution similaire qui serait beaucoup plus économique pour notre conseil scolaire serait d'utiliser un logiciel libre comme onlinegrades.com, qui peut être téléchargé et installé sur un serveur du conseil scolaire. Ce logiciel est aussi compatible avec GradeKeeper car il est possible d'y importer les données des GradeBook de GradeKeeper. Mais explorer cette solution demande qu'un technicien soit mis la dessus, dont ce n'est peut-être pas si économique après tout.
 
Tout cela pour dire qu'il n'y aura pas de solution parfaite. Mais on doit s'assurer que les données personnelles de nos élèves sont bien en sécurité.

 

Add new comment